Remplissez le formulaire pour demander à Middle East Airlines une indemnité

Les compagnies aériennes y compris MEA sont prêtes, entièrement dotées en personnel et préparées à faire face au mauvais temps, aux avions cassés, au personnel malade et à tout ce qui pourrait arriver. Mais ils ne peuvent pas tout planifier et les retards sont inévitables.

Alors que vous vous préparez à ce combat, vous portez une arme que vous ne connaissez peut-être même pas: vos droits. Pas le premier droit d’amendement de crier aux agents de porte (ce qui n’aide personne), mais des privilèges légaux créés pour vous garder en sécurité, à l’aise et sain d’esprit lorsque vous vous battez pour rentrer chez vous.

Voici donc, courageux voyageur, quelques-unes des balises à utiliser pour vous guider dans votre quête de vacances.

– Dans l’aéroport

Avant d’aborder les questions juridiques, quelques conseils généraux. Tout d’abord, connaissez votre ennemi. Certains aéroports sont plus sujets aux retards que d’autres.

Vous avez déjà entendu cela, mais il vaut la peine de le répéter: arrivez tôt à l’aéroport. Chaque étape de l’enregistrement à la sécurité en passant par l’embarquement prendra plus de temps que d’habitude pendant les vacances. Si tout se passe bien, vous pouvez perdre du temps en essayant de télécharger des émissions de télévision sur le WiFi de l’aéroport de merde. Ou frappez la barre.

La loi stipule que les transporteurs aériens doivent alerter les passagers des retards de 30 minutes ou plus. Le temps peut empirer, les problèmes mécaniques peuvent s’avérer plus compliqués qu’on ne le pensait initialement. Considérez les retards comme un temps d’attente minimum et ajustez vos attentes en conséquence.

Si votre retard est important (sera de plusieurs heures) ou si votre vol est annulé et que vous pouvez trouver une meilleure option sur une autre compagnie aérienne que Middle East Airlines, demandez à votre transporteur s’il approuvera votre billet pour la nouvelle. Ils ne sont pas obligés de le faire, mais ils pourraient le faire, et ça vaut le coup. Sinon, demandez votre remboursement et quitter l’aéroport.

La façon dont vous serez traité lorsque les choses tournent mal dépend des «conditions de transport» de chaque compagnie aérienne – un document qu’elle rédige et dépose auprès du gouvernement. Ils décident de ce qu’ils vont couvrir, mais une fois que la chose est écrite, ils ne peuvent pas revenir.

Par exemple, aucune règle n’impose aux compagnies aériennes de fournir des bons de nourriture ou de vous aider à trouver un hôtel, mais beaucoup disent qu’elles en feront autant. Cela vaut toujours la peine de demander, et de tirer sur la chose pour les tenir à leur parole.

Vol surbooké, une bonne raison pour demander une indemnisation à Middle East Airlines

Disons que le vol MEA est à l’heure, mais la compagnie aérienne l’a survendu, pensant que certains passagers ne se présenteraient pas. Si tout le monde montre, les agents de la porte en cogneront autant que nécessaire. Ils demanderont d’abord des volontaires, généralement avec une modeste pile d’argent. Si vous refusez l’accord et que vous êtes quand même bousculé, la compagnie aérienne doit vous donner un avis écrit expliquant vos droits, et généralement un chèque de compensation. Cela peut représenter jusqu’à 400% du coût de votre aller simple, selon la durée de votre retard. Pas terrible, selon votre envie de rentrer chez vous.

Donc, vous avez traversé l’aéroport et vous êtes coincé dans ce siège du milieu. Ensuite, l’avion s’assoit sur le tarmac, immobile dans la zone d’attente que vous venez de quitter. Cela peut être le temps ou un hoquet mécanique. La bonne nouvelle, si l’on peut dire que, après deux heures, la compagnie aérienne doit fournir de la nourriture et de l’eau, ainsi que des toilettes fonctionnelles. Si le retard est de trois heures (quatre, si vous voyagez à l’étranger), ils doivent ouvrir la boîte de sardines et vous laisser sortir.

Une société d’indemnisation peut vous aider, ne lâchez plus rien grâce à l’intervention des professionnels

Mal à l’aise avec le long retard frappant votre vol avec Middle East Airlines? Et mal à l’aise encore parce que vous n’avez pas la force d’affronter votre opérateur refusant de vous verser une indemnité compensatoire ? Ne vous en faites pas car une startup d’indemnisation vous ouvre ses portes, vous propose un service d’intervention en votre nom, fourni par des experts dans les droits aériens, maitrisant la loi et peuvent vous rendez le dédommagement que vous méritez que bout de quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code