Remplissez le formulaire pour demander à Virgin America une indemnité

Tout d’abord, il est préférable que vous essayiez de connaître les raisons pour lesquelles votre vol avec Virgin America a été retardé, car à certaines occasions, il existe des circonstances extraordinaires qui dispensent la compagnie aérienne de payer tout type de compensation financière, cela se produit lorsque les raisons du retard sont dus à des conditions météorologiques défavorables ou à tout type de circonstances indépendantes de la volonté de la compagnie aérienne.

Il y’a une startup qui propose d’intenter une réclamation extrajudiciaire auprès de la compagnie aérienne afin qu’elle puisse être informée en détail de la raison du retard, et puis savoir si elle peut vous défendre ou non.

De quels documents avez-vous besoin pour réclamer un dédommagement?

Une fois que vous vous êtes informé de la raison pour laquelle votre vol a été retardé, il est important mais pas indispensable que le passager conserve sa carte d’embarquement, car c’est le document qui prouve le titre de transport aérien.
Si votre carte d’embarquement est au format portefeuille, ne vous inquiétez pas, une simple capture d’écran suffit, pensez à en prendre une car les cartes d’embarquement avec ce format disparaissent avec le temps.

Si le retard d’un avion Virgin America dépasse les cinq heures, à quoi avez-vous droit?

Dans le cas où votre vol est retardé de plus de 5 heures au départ, le passager peut décider de ne pas voler, ayant le droit de: Compensation, remboursement du billet non utilisé, augmentation de la valeur par rapport au nouveau billet acheté pour atteindre votre destination.

Qu’est-ce qu’une surréservation?

Une surréservation se produit lorsqu’un voyageur a réservé un vol, mais n’est pas autorisé à monter à bord de l’avion car il a vendu plus de sièges que l’avion n’en avait. Ce mode de fonctionnement est courant dans les compagnies aériennes, puisqu’un rapport récent révèle que les transporteurs aériens vendent 10% de plus que les sièges dont elles disposent dans un avion dans chaque sens.

Cette opération est suivie par les compagnies aériennes car elles apprécient que dans chacun de leurs vols, pas tout le monde qui a acheté un billet d’avion pour cause de maladie, de retard …

Que devez-vous faire si vous avez subi un refus d’embarquement en raison d’une surréservation?

Tout d’abord, sachez qu’aucune circonstance n’exempte Virgin America de payer la compensation financière qui correspond à une surréservation.

Il est important, mais pas indispensable, que le passager conserve sa carte d’embarquement, car c’est le document qui prouve qu’il s’est présenté à l’heure à la porte d’embarquement pour prendre le vol qu’il avait contracté. Si votre carte d’embarquement est au format portefeuille, une capture d’écran suffit (rappelez-vous qu’après un certain temps, elle disparaîtra de l’application mobile, faites-le dès que possible).

Il est également important d’exiger la délivrance d’une nouvelle carte d’embarquement au cas où la compagnie aérienne américaine vous propose un vol alternatif, car avec la nouvelle carte d’embarquement, les spécialistes de l’indemnisation ont les capacités de prouver que vous avez volé sur un vol autre que celui initialement contracté et l’heure d’arrivée à destination. Le règlement européen établit la compensation économique en fonction du retard subi lors de l’arrivée du passager à destination.

Dans le cas où Virgin America ne vous propose pas de solution alternative pour vous rendre à destination, vous pouvez acheter un nouveau billet; son montant vous sera remboursé par la compagnie ainsi que l’augmentation du prix du nouveau billet acheté pour atteindre votre destination.

Il est important que vous sachiez que vous avez le droit de ne pas voler et qu’en choisissant cette option vous avez le droit au remboursement et au dédommagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code